Médecins légistes

Le médecin légiste est littéralement un professionnel de santé qui pratique la médecine légale.

Le médecin légiste intervient uniquement à la demande d'une autorité judiciaire pour faire une observation médico-légale sur un décès, une opération, une maladie ou un accident ayant entrainé des dommages corporels sur une personne morte ou vivante. Le médecin légiste peut donc être amené à faire des autopsies sur des cadavres pour déterminer les causes exactes d'un décès dans le cadre d'une enquête judiciaire et, si possible, la date et l'heure du décès.

Il utilise à ce titre divers instruments – microscope, pince, écarteur, scie, bistouri, etc. — pour procéder dans les règles de l'art à l'analyse partielle ou totale d'un cadavre. En cas de besoins, il peut également réaliser des examens toxicologiques, biologiques ou chimiques pour compléter ses observations.

Les analyses réalisées par un médecin légiste se font conformément aux droits et codes déontologiques de la médecine légale, parfois appelée médecine forensique. En étroite collaboration avec la justice, il peut être appelé pour témoigner en qualité d'expert dans une affaire d'homicide ou de maltraitance ayant abouti ou non au décès de la victime. En raison de ces exigences particulières, la profession de médecin légiste demande, outre les diplômes obligatoires, un bon équilibre mental et nerveux.


Médecins légistes en France par département